Loading

D’abord j’ai voulu regarder l’heure.

Puis j’ai voulu checker dans combien de temps arriverait mon bus. Et re-regarder l’heure.

J’ai aussi voulu parcourir mes mails, et zoner sur les réseaux sociaux, parce que je m’ennuyais un peu, et aussi parce que j’ai pris l’habitude de le faire compulsivement.

J’ai voulu prendre en photo un truc rigolo. Au moins trois fois.

Puis j’ai marché, et j’ai voulu vérifier le nombre de pas que je venais de faire.

Puis j’ai voulu prévenir d’où j’étais et de ce que je faisais.

Puis j’ai voulu vérifier que l’endroit où je voulais aller chercher mon lunch était toujours ouvert

Puis j’ai voulu envoyer des messages sur WhatsApp.

Puis au lieu d’aller directement à la soirée où j’étais attendue, j’ai vite vite fait un crochet par la maison.

Dans le tram, j’ai voulu plonger le nez dans les infos et les réseaux sociaux pour ne pas voir les autres voyageurs.

 

A la maison, je me suis enfin jetée sur mon téléphone, mon extension de cerveau, que j’avais eu l’idée saugrenue d’oublier en partant, et je me suis sentie revivre.

 

Et puis je suis partie à ma soirée, mon précieux dans ma poche… et j’ai passé plusieurs heures dans un endroit où y avait pas de réseau ^^

 

Tsé quoi? On survit! (mais je râle quand même pour mes stats de pas!)

About Author

Leave a Comment

[instagram-feed showbutton=false showfollow=false num=8 cols=8 imagepadding=0]