Loading

La folle idée de Noël

Tout a commencé avec le mariage de ma soeur. Massoeur n°4 se marie donc début juin (elle a d’ailleurs décidé d’en faire un mariage le plus zéro déchet possible) et Massoeur n°3, qui habite en Australie, reviendra pour l’occasion. C’est elle, en plus, qui l’a suggéré innocemment: et si on faisait les 20km de Bruxelles entre soeurs? J’ai mis quelques smileys qui rigolent jaune et j’ai dit “ahah pourquoi pas”, genre oui oui, faudrait déjà que je me remette à courir. Les autres soeurs ont presque toutes embrayé. C’était fin mai 2017 (juste après les 20km, donc).

 

Avance rapide, où on se retrouve quelques mois plus tard, et zéro kilomètre de plus dans les baskets. Massoeur n°3 débarque du pays des kangourous, continue à parler des 20km et m’emmène dans sa foulée par un petit matin froid à Amsterdam, courir pour la première fois depuis… quelque part en mars ou avril. Gniiii.

A Noël, on se retrouve entre Messoeurs (et Lesélusdescoeurs) et – est-ce le plantureux repas? Le délicieux vin pour aller avec? Le joli feu dans la cheminée? – le sujet revient sur le tapis. Il est fin de journée et on se le redit: les 20km, c’est une semaine avant le mariage, qui en est? Je rigole encore un peu “ahah, moi, comme on avait dit”, et puis voilà que M. Léludemoncoeur, sportif autant que je suis physicienne quantique, dit à la future mariée “si tu le fais, je le fais, je cours les 20 km de Bruxelles”. Moment de flottement, évidemment, et puis Massoeur n°4 se lève et ils scellent leur accord par une poignée de mains d’abord hésitante puis plus franche. Ni une ni deux, on se retrouve à 6 à promettre de s’aligner au départ de la course. MAIS OUAIS!!!

 

Depuis? Depuis… Personne n’est revenu sur sa promesse, et certainement pas M. Léludemoncoeur qui est chaud boulette pour courir et court comme s’il avait (presque) toujours fait ça (hashtag injustice). Je n’avais jamais couru en “groupe” (même de deux) et c’est pas plus mal de s’épauler, pour tenir jusqu’au bout. Rien de tel aussi pour garder la motivation.

Serons-nous vraiment sur la ligne de départ le 27 mai prochain? Suspense, parce qu’on n’est jamais à l’abri d’un pépin. Mais depuis le 26 décembre (les bonnes résolutions n’attendent pas), nous sommes déjà sortis courir cinq fois, et nous suivons consciencieusement le programme pour débutants affiché sur le site de l’événement. Nous sommes même un peu en avance, puisqu’il est découpé en 14 semaines, et qu’il y a (heureusement) encore un peu plus de semaines avant la course.

Je rigole un peu moins jaune depuis que j’ai recommencé à courir et je finis par croire qu’on pourrait fort bien y arriver. Et y croire, c’est déjà la moitié du chemin parcourue, non? ^^

 

About Author

Leave a Comment

[instagram-feed showbutton=false showfollow=false num=8 cols=8 imagepadding=0]