Loading

Au revoir là-haut, un joli moment de cinéma

La semaine dernière, j’ai eu la chance de voir en avant-première le film “Au revoir là-haut”, de et avec Albert Dupontel. Bon, en écrivant “j’ai eu la chance”, je te spoile (ou divulgâche, comme diraient nos amis Québecois) déjà un peu la tonalité de ce billet, mais soit! 🙂

Je ne suis pas une inconditionnelle du cinéma, pas le genre à me précipiter trois ou quatre fois par mois au ciné – même pas une fois par an, en fait, souvent -, j’aime des films, des ambiances, des histoires, mais je ne suis pas chevronnée. Et je n’avais jamais suivi la carrière d’Albert Dupontel. Je précise ça parce que plusieurs personnes, ce soir-là, se réjouissaient de le retrouver devant et derrière la caméra. Moi, j’étais juste là avec ma curiosité et un a priori positif venu d’on ne sait où.

Parce qu’en plus, je n’avais même pas lu le roman éponyme de Pierre Lemaître sur lequel se base le film. Goncourt 2013, quand même.

 

Et j’ai passé un merveilleux moment. L’histoire est belle, d’abord: deux Poilus, dont un grièvement blessé, s’associent pour monter une arnaque aux monuments aux morts à la fin de la (Première) Guerre mondiale, avec comme victime principale le père – autoritaire – du soldat blessé. Les deux compères cherchent aussi à se venger de leur lieutenant psychopathe qui a lancé “pour le fun” une dernière attaque deux jours avant l’armistice, attaque qui leur a valu de presque perdre la vie.

 

Il y a dans ce film du rire et des larmes, de la poésie, de la tendresse, une furieuse envie de foutre des baffes au méchant, une photographie magnifique, et des masques qui ont un rôle presque à part entière. Les acteurs sont très bons, avec une mention spéciale pour Nahuel Perez Biscayart, qui joue Edouard, le soldat mutilé, et qui fait passer les émotions par son corps et ses yeux.

 

Si tu cherches un bon film pour à la fois te détendre et réfléchir, frémir un peu mais soupirer d’aise en sortant, file le voir à partir de mercredi prochain (il sort en Belgique le 25 octobre). Et n’hésite pas ensuite à venir me dire ce que tu en as pensé!

About Author

Leave a Comment

[instagram-feed showbutton=false showfollow=false num=8 cols=8 imagepadding=0]