5 façons de sauver le pain sec (du sac poubelle)

Pin it!

M. Léludemoncoeur et moi, nous sommes des consommateurs assidus de pain. De baguette, même. On en achète une par jour, et même parfois deux quand on a grand faim. Problème: on se retrouve souvent avec des restes. Au fil du temps, j'ai donc commencé à réfléchir à ce que je peux faire pour éviter de jeter autant de pain. Voici cinq idées gourmandes pour recycler du pain sec.

1. Les croûtons

Sans doute mon astuce la plus facile et la plus délicieuse. Une fois qu'on goûte aux croûtons maison, impossible de revenir aux machins du commerce, beaucoup trop secs et salés.

Concrètement, il suffit de débiter le pain en petits morceaux (des cubes c'est parfait, mais des morceaux biscornus c'est bien aussi), et de faire revenir ces petits morceaux dans de l'huile d'olive, jusqu'à ce qu'ils soient dorés-croustillants. Il n'y a plus qu'à les ajouter à une salade et à savourer :-) On peut aussi ajouter de l'ail dans l'huile d'olive, mais si l'huile est délicieuse, elle se suffit à elle-même, je trouve.

 

2. La chapelure

Il y a plusieurs techniques pour faire la chapelure, moi j'ai décidé de me casser la tête le moins possible. Du coup, je me contente de râper le vieux pain à la râpe à fromage, et c'est prêt! Je remplis mon bocal de chapelure, que j'utilise quand je fais des boulettes, ou des crumbles salés, par exemple.

 

zéro déchet,zero waste,cuisine,cuisine zéro déchet

 

3. La panzanella

Alors ça, c'est la raison vraie de ce billet, et je ne l'ai même pas prise en photo! Il me restait du pain sec samedi, au moment de composer mon menu du soir (on recevait une amie), et je suis partie sur ce plat italien pour l'entrée. Après les assiettes joliment présentées, on a fini par aller piocher le reste directement à la fourchette dans le plat. Premier essai, premier succès.

La recette? Mais bien sûr!

Pour quatre personnes, tu auras besoin de:

-800 gr de tomates cerises

- 1/2 baguette rassie

- un oignon rouge

- 2 gousses d'ail

-1/2 bouquet de basilic

- 15 cl de vinaigre de vin

- 20 cl d'huile d'olive

- sel et poivre

Il faut d'abord laver les tomates et les couper en deux, éplucher l'oignon et le couper en fines tranches, débiter le pain en petits cubes, éplucher et écraser les gousses d'ail.

Dans un saladier, mélanger le vinaigre, l'huile, le sel, le poivre et l'ail écrasé. Ajouter les tomates cerises, l'oignon rouge, les cubes de pain et des feuilles de basilic déchirées grossièrement. Bien mélanger et laisser reposer au frigo pendant au moins une heure pour que toutes les saveurs se mélangent et que le pain s'imprègne du jus des tomates et de la vinaigrette.

 

4. Pa amb tomàquet

Découvert à Barcelone, ce fut un de mes coups de foudre culinaires. Pourtant, bon, c'est tout con: du pain, de la tomate, de l'huile d'olive et de la fleur de sel, mais rien que de l'écrire, j'en salive. Le bon vieux pain à la tomate, celui que tu mets à griller légèrement au four, avant de le frotter avec une tomate bien mure, et de l'arroser d'un filet d'huile d'olive et d'une grosse pincée de fleur de sel. Le bonheur tient à peu de choses, c'est moi qui te le dis :-)

 

5. Pain perdu

La recette des petits et des grands gourmands. J'avoue, je n'en ai plus fait depuis une éternité, mais ça pourrait être une idée de dessert gourmand un jour... Je note dans mon petit carnet mental!

On mélange du lait et des oeufs, on trempe les tranches de pain sec dedans avant de les faire revenir dans une poêle très chaude avec du beurre. On saupoudre de sucre roux et... bon appétit! :-)

 

Bonus: le vieux pain peut aussi être utilisé pour élaborer des farces (de légumes ou de poulet), pour faire un gazpacho, du pudding (ou du bodding à Bruxelles) et plein d'autres recettes que je vais tester avant de les partager avec vous. :-)

Écrire un commentaire

Optionnel