Un mois sans alcool, ça fait quoi?

Pin it!

Mazette, on est déjà le 27 février, à un jour de la fin de février, et dans la foulée d'un nouveau mois sans. Tu dis? Un nouveau mois sans billet blog? Certes! Mais pas seulement... Ce mois-ci, je participais à la Tournée minérale, c'est-à-dire que j'ai banni l'alcool pendant un mois.

Ce défi, c'est la Fondation contre le cancer qui le proposait, histoire de sensibiliser la population à la consommation d'alcool et de permettre à ceux qui le souhaitaient de réfléchir à leurs habitudes de consommation. Pour motiver les troupes, la Tournée minérale promet plusieurs bienfaits: meilleur sommeil, peau plus jolie, plus d'énergie, perte de poids, économies, gain de temps.

 

Tuons le suspense tout de suite:  je n'ai pas bu une goutte d'alcool jusqu'ici, et je n'ai pas l'intention d'en boire d'ici demain soir. Je n'ai pas l'intention non plus de passer ma journée de mercredi à "rattraper le temps perdu". Non. je me sens bien, j'ai globalement passé un mois facile et serein qui me donne même presque envie de prolonger l'expérience.

 

Les moments "difficiles"

Ils ont été rares, heureusement. J'ai eu envie une fois de prendre une gorgée de bière "pour goûter", ça a été dur chez les parents Léludemoncoeur (où on a l'habitude de boire du vin en mangeant et papotant) et ça a été un peu bizarre de commander de l'eau dans un café spécialisé en bières de toutes sortes. De même pour l'eau avec une pizza. Sur 27 jours, ça va!

 

Le reste du temps

Ca ne veut pas dire que je me suis terrée chez moi en évitant toute vie sociale: je suis allée plusieurs fois au resto, je suis allée plusieurs fois boire des verres, et j'ai même invité une amie à manger à la maison. Plusieurs facteurs ont aidé, je pense: d'abord, parce que les premiers restos du mois ont été passés avec d'autres personnes qui ne buvaient pas d'alcool. La part de buveurs/non-buveurs était équitablement répartie, en général. Ne pas être la seule à commander de l'eau m'a quand même bien aidée.

Pour les verres, ils ont souvent suivi une séance de yoga, et je suis moins encline à boire de l'alcool après avoir fait du bien à mon corps pendant une heure et demi :-) Pareil pour l'invitation à la maison, elle suivait une séance de hammam/chouchoutage qui donnait juste envie de continuer à prendre soin de soi en mangeant et buvant des choses bonnes (du style cannelloni aux champignons et au chèvre et mousse au chocolaaaaaaat maison et zéro déchet). 

Passé les premiers jours, je n'ai jamais eu envie de boire le soir en rentrant à la maison, juste pour la détente.

 

Les effets

Ai-je mieux dormi? Je n'en sais fichtre rien! Je suis le genre de fille qu'on retrouve endormie la lumière allumée et le smartphone à la main (enfin ça, maintenant moins, parce que j'essaie de ne plus y toucher une fois que je suis dans mon lit), je m'endors hyper facilement, et les exceptions sont rares. Je ne me réveille la nuit que quand je suis vraiment stressée, alcool ou pas, mais il est clair que c'est plus agréable, quand on se réveille en pleine nuit, de ne pas avoir la bouche pâteuse.

Ai-je perdu du poids? Je n'en sais fichtre rien! Oui, ma balance est toujours HS, donc c'est mystère et boule de gomme pour mon défi "perdre cinq kilos d'ici l'été". Le mois n'a pas été exempt de grignotages, même si j'ai essayé d'être raisonnable ;-)

Ai-je gagné du temps? Les vrais lendemains de veille sont plutôt rares, chez moi, même si j'ai connu deux ou trois épisodes ces derniers mois, comme si je tolérais moins bien l'alcool. Je n'ai en tout cas jamais regretté de ne pas avoir bu la veille ^^

Ai-je gagné en énergie? j'ai eu pas mal de boulot ce mois-ci, et pas mal de trucs en-dehors (un peu trop, même, parfois), ce qui m'a demandé - et donné - beaucoup d'énergie. Mais j'ignore quelle part a pu être gagnée en ne buvant d'alcool :-)

Ai-je une plus belle peau? J'ai globalement une belle peau, mais avec le froid et l'hiver, elle est plutôt sèche. Je la soigne en buvant beaucoup (d'eau^^) et en lui appliquant de l'huile d'amande douce.

Ai-je économisé de l'argent? Sans doute un peu, mais franchement c'est pas hypersensible dans mon budget.

 

Bon alors, ça a servi à quoi?

A me rendre compte à quel point l'alcool est présent dans nos vies. Je n'ai même pas compté le nombre de photos de bouteilles et de verres que j'ai vues passer sur mes réseaux sociaux et le nombre de fois où j'ai été dans des situations où j'aurais pu, en temps "normal", commander un verre de vin ou de bière. On en est à plusieurs occasions "sociales" par semaine, sans compter les éventuels extras qu'on s'offrirait à la maison.

L'expérience n'a presque jamais été difficile parce que j'étais presque toujours accompagnée d'autres personnes ne buvant pas (soit pour grossesse, soit parce que après yoga, soit parce que aussi en Tournée minérale), et que les gens que j'accompagnais et qui ne faisaient pas la Tournée minérale savaient que je la faisais et n'insistaient donc pas pour que je prenne un verre. J'ai des amis formidables ^^ 

 

Quant à mes autres défis 2017, je tiens toujours le bon bout côté repas végétariens (au moins une fois par semaine, mais souvent deux fois), je ne suis toujours pas repassée à la bibliothèque (shame! *Diling*), je ne sais toujours pas si j'ai perdu du poids (mais certains jours je me trouve - un peu - affinée), et j'ai initié mes "défis secrets". Faudra que je t'en reparle!

Écrire un commentaire

Optionnel