Deux fois plus de yoga

Pin it!

Youpiiiiiiiie c'est lundiiiiiiii! Et il n'y a qu'une chose qui peut faire aimer le lundi comme ça: le yoga. Je t'ai déjà dit à quel point ce sport a été une révélation pour moi. Depuis le dernier billet, la situation a un peu changé: je suis toujours aussi fan, et j'ai même intensifié quelque peu ma pratique.

Au début de l'année 2017, je me suis acheté un tapis de yoga. D'abord un tapis beaucoup trop cher, acheté uniquement, je pense, parce que j'avais décidé que j'en achèterais un ce jour-là et pas un autre. Ce n'est qu'ensuite que j'ai pensé à demander son avis à ma prof habituelle, qui évidemment m'a renvoyée vers un tapis beaucoup plus simple et meilleur marché. Alors je suis allée ramener le trop cher, et je me suis entendu dire que je ne pourrais pas être remboursée en espèces, mais avec un bon à valoir sur les articles du magasin et les cours.

 

Voilà comment j'ai pris un pass de 5 cours dans un studio de yoga près du boulot. Ca tombait bien, finalement, puisque mes cours "habituels" ne reprenaient que début février. Les cinq cours feraient le lien et me permettraient de pratiquer et de découvrir d'autres profs et d'autres formes de yoga.

 Une fois que mes cours "habituels" ont repris, j'ai continué à fréquenter le studio près du boulot, passant donc à deux séances de yoga par semaine. Chaque formule a des avantages et des inconvénients, que je me propose de lister ici:

 

Le yoga en "petite structure":

quand j'ai commencé le yoga, ma prof nous accueillait dans son salon (une excellente motivation pour cultiver le minimalisme ;-) ). Nous étions six ou sept maximum, mais plus souvent quatre ou cinq.

Les +:

- Le groupe restreint: aujourd'hui, on est entre huit et douze yogis dans une salle un peu plus grande, ce qui permet d'avoir tout l'espace nécessaire pour pratiquer les asanas à son aise.

- L'approche globale: chaque cours comprend des exercices de respiration, des postures (asanas) et de la relaxation.

- Le prix démocratique: 10€ la séance, moins si tu prends l'abonnement. Ca casse le cliché du sport pour filles riches et minces comme des brindilles.

 

Les -:

- le fonctionnement par cycle (et les pauses pendant les vacances): c'est inhérent au fait que ce soit une petite structure, avec une seule prof: il faut bien qu'elle souffle aussi, prenne des vacances ou parte en retraite de yoga, du coup parfois on a des interruptions plus ou moins longues. Quand c'est les vacances de carnaval, et qu'il n'y a qu'une semaine "off", c'est pas trop embêtant (même si... ^^), mais quand on arrive aux grandes vacances, ça peut devenir pénible de trouver une solution de remplacement (et d'arriver encore à pratiquer toutes les semaines, sans tapis chez soi).

- l'absence de variété: c'est un moins sans en être un. Il n'y a pas deux séances de hatha yoga qui se ressemblent, en fonction du type d'exercices qu'on privilégie, de la zone du corps qu'on va plus spécifiquement faire travailler, etc. Mais le yoga se décline sous de multiples formes (yin yoga, hot yoga, vinyasa, bikram, flow, wall yoga,...) qu'on n'aborde pas (encore?) au cours du lundi.

 

Le studio de yoga "permanent":

Le studio que je fréquente désormais en plus est ouvert tous les jours et me convient bien en complément de mon premier cours.

Les +:

- La diversité des cours: on peut choisir de faire du hatha yoga, du wall yoga, du vinyasa, du hot yoga ou du hot flow, de l'acro yoga, du pilates, bref, il y en a pour toutes les envies et les motivations. Il y a aussi différents profs, qui ont chacun leurs spécificités (dans la façon de commencer et terminer les séances, dans la façon d'enseigner,...), ce qui permet d'aborder le yoga de cent façons différentes. J'ai un gros faible pour le hot yoga/hot flow, qui m'a permis d'apprendre qu'il est possible de transpirer des mollets, et de m'assouplir quelque peu.

- La flexibilité: vu le grand nombre de cours, on peut facilement trouver un créneau qui nous convient quand on a des horaires un peu olé olé. Mais les places partent vite, donc il faut être sur la balle (et sur l'application ^^)

- L'endroit: le studio est magnifique, sent bon la citronnelle, est réfléchi en terme d'écologie et tout et tout, bref, ça parle à ma fibre zéro déchet.

 

Les -:

- La taille des groupes: il y a une grande salle et une petite salle. Dans la grande, on peut mettre 35 personnes (!!) et cela arrive régulièrement que le cours soit complet. Cela signifie qu'on est vraiment tout tout proche de ses voisins (il y a même des points par terre pour placer son tapis et optimiser l'espace). Au début, c'est vraiment perturbant, un cours aussi peuplé, parce que c'est plus difficile de se concentrer sur soi-même quand il faut veiller à ne pas toucher la personne à gauche et à droite. Ensuite, ça devient une partie du défi (se concentrer malgré la foule).

- la taille du vestiaire: contrairement à mon cours du lundi, j'arrive rarement en tenue de yoga à mes cours au studio (la plupart du temps parce que je viens après le boulot), et puis il est sage de prévoir une tenue de rechange après le hot yoga (remember les mollets qui transpirent ^^). En heure de pointe, le vestiaire est trop exigu pour toutes les yogini qui se préparent/se rhabillent. La taille des casiers n'est pas très adaptée non plus (bcp de casiers trop petits pour même mettre un sac à main de taille moyenne).

- Le prix: 17€ si on paie à la séance, 139€ le pass de 10 cours, c'est bien plus cher que mon cours du lundi, pas besoin de te faire un dessin. Evidemment, quand tu mets en perspective la variété de cours et la beauté de l'endroit, ça explique déjà mieux, mais bon, c'est clairement un budget, qui peut en effrayer plus d'un.e. D'autant que ni le tapis ni les essuies ne sont compris dans le prix. Si t'es pas équipé.e et que tu viens "juste comme ça", ton cours te coûte facilement 20€. Pas étonnant du coup que la clientèle soit assez internationale... et que les cours se donnent par conséquent en anglais.

 

Bref, globalement, je suis contente de l'équilibre que j'ai trouvé, entre un cours du lundi plus calme et méditatif et un cours (du mercredi, souvent) plus tonique/fatigant. Je me vois vraiment progresser, tant en souplesse que dans l'apprentissage des différentes postures. Et plus je fais du yoga, plus j'aime ça.

 

Lien permanent Catégories : 3615 Ma vie, Sport 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel