• Paresse à Paris

    Pin it!

    Partir à Paris pour prendre le temps et se ressourcer, ça paraît assez antinomique et pourtant... Presque une semaine déjà et les effets sont toujours là.

     

    11223857_10153245156564822_3542932741362014155_n.jpg

     

    Il faut dire que ces visites se ressemblent étrangement: je me pose dans le même quartier (le nord du Marais), je retourne dans les mêmes cafés et restos, je passe d'office chez Gibert Jeune, puis je vais lire mon butin aux Jardins du Luxembourg. Je suis une fille de rituels, je crois. Et de petites fidélités. Si j'ai apprécié un endroit, j'aime y retourner, juste parce que je sais que j'y serai bien. C'est la sécurité, bien sûr, quoique les équipes puissent changer, et les lieux parfois aussi.

     

    photo 1 (1).JPG

     

    Tenez, le petit café où j'aimais prendre le ptit déj' dehors, juste à côté de l'hôtel: il était en travaux l'an dernier quand je suis passée. Cette année, bien sûr, il est rouvert, c'est joli, c'est clair, c'est plus grand. Et c'est plus cher. Le côté "pépite brute sous une couche de charbon" a disparu, et la magie aussi. D'autres sont toujours là, toujours pareils. Les mêmes prix, la même qualité. La gentillesse, aussi.

     

    C'est assez fou, d'ailleurs. Si je me base sur ma seule expérience, je dirais que les gens, à Paris, dans les restos ou les magasins, sont absolument adorables. (bon, souvent, ils viennent de "province", hein, mais chut!)

     

    Il fallait ça, cette gentillesse, couplée à la mollesse de deux jours sans presque un programme, pour lâcher prise et profiter de l'instant. Quitter pour un moment le calcul de chaque heure, de sa productivité, de ce qu'on devrait et pourra faire. Regarder les gens foncer pour gagner une course d'orientation. Se poser au bord du canal Saint-Martin et observer le passage des bateaux aux écluses. S'émerveiller comme des gosses et puis continuer la promenade doucettement, au rythme des pieds (et des happy hours).

     

    "Tu as vu des trucs nouveaux?"

     

    Ouep, en prenant des chemins inconnus pour rejoindre mes endroits connus, j'ai découvert de jolies choses. Le marché aux fleurs, une église, des ponts qui laissent place aux bateaux, la ville vue des bords de Seine. Paris était la même, et un peu différente.

    11751449_10153245157704822_6038606664160820745_n.jpg

     

    photo 3.JPG

     

    photo (1).JPG