• Bloguer 31 jours d'affilée

    Pin it!

    Petite révolution pour moi (et pour le blog): j'ai décidé de relever le défi de bloguer (un peu) tous les jours du mois de décembre! Bon, je tricherai sans doute parfois, en ayant pré-écrit des billets (ooouuuuh!) histoire de me donner de l'air pour les jours busy busy (et il y en aura certainement moult) (oui, lecteur, sur ce blog tu peux lire des mots comme moult. Ou ataraxie. ou vaticinations. classe, hein?).

     

    Seconde petite révolution, ce soudain excès de zèle s'inscrit dans une initiative prise par Valérie, de Blog to be Alive, qui a proposé les thèmes à développer tout au long de ces 31 jours. Certaines sortent totalement de ce que j'ai l'habitude de faire ici, mais allez! tant mieux, ça permettra sans doute de vous faire découvrir de moi des choses que vous ignorez (et moi aussi ^^).

     

    Ce qui est cool aussi, c'est que ça permettra de (re)découvrir d'autres blogs via les participantes. Pour les trouver plus facilement sur Facebook, il suffira de suivre le hashtag #31bloggingdays

     

    15873663711_874e1b5965_o.jpg

     

    Alors attachez vos ceintures, lundi c'est parti pour la visite guidée! :-)

    Lien permanent Catégories : 3615 Ma vie, Blog 1 commentaire
  • Manger bio, le plus souvent possible

    Pin it!

    (On disait que c'était la suite du billet précédent)

     

    C'est fou comme en peu de temps, commander et manger du bio finit par avoir un impact sur (presque) toute la vie. Bon, je n'en suis pas encore à refuser de porter des chaussures en cuir mais je sens, au fond de moi, que des changements s'opèrent.

     

    On est d'accord aussi que ces changements arrivent sur un terreau fertile, après une longue réflexion, et sont l'aboutissement, en quelque sorte, d'envies que je me disais que je réaliserais "un jour", sans jamais franchir le pas.

     

    Depuis un bon mois (ma sixième commande me sera livrée vendredi), j'ai recommencé à cuisiner activement. Mon but étant d'avoir le moins de déchets possible, je suis partie à la recherche de recettes faciles/délicieuses/surprenantes (aucune des mentions n'est inutile). J'essaie de rester à jour, de planifier au maximum, au moment de commander, les repas de la semaines et au fur et à mesure, j'affine mes préférences. Je teste un peu de tout sur le site efarmz, pain, fromages, charcuterie, viande, choco (rhaaaa), jus de pommes, vin. C'est un véritable plaisir de découvrir des choses bonnes, produites pas loin. Je me rends compte aussi que l'envie naît de pousser plus loin, et de faire encore plus de choses par moi-même (acheter de la farine pour faire mon pain, par exemple). Mais dans un agenda hyper minuté, ce n'est pas toujours évident (bien que ça rende le challenge plus excitant).

     

    Je pense aussi qu'on mange plus varié, dans les légumes qu'on découvre, les formes qu'ils prennent. M. Léludemoncoeur n'est pas encore totalement adepte des soupes-repas ou du stoemp aux carottes, mais il goûte de tout et finit quand même par apprécier.

     

    L'autre jour, je me suis surprise à froncer les sourcils en pensant à l'épidémie de grippe aviaire qui touche notamment un élevage aux Pays-Bas. En fait, je fronçais surtout les sourcils en pensant à ces pauvres volailles entassées dans des grandes exploitations (150.000 poules pondeuses abattues dans l'élevage où on a découvert la maladie...) et aux conditions de production des oeufs et de la viande de volaille... Je pense que la réflexion sur le monde et l'alimentation que je veux n'est en tout cas pas terminée.

     

    Tiens, et au bout de presque deux mois d'utilisation, efarmz ça donne quoi?

    J'adore, vraiment! Les produits sont toujours super frais, transportés dans des sacs isothermes pour respecter la chaîne du froid. J'ai eu un changement de proportions, annoncé et compensé par un bon d'achat, et un oubli de produit, également compensé dès qu'il a été signalé. Les livreurs sont super sympas, les contacts par mail ou sur instagram aussi, bref, c'est super cool!

     

    Avec quoi on termine? Des recettes, par exemple?

     

    Une soupe-repas du feu de Dieu? Le velouté de courge butternut, bacon et fromage de chèvre (oui, tout ça) (non, c'est pas light) (et encore, t'as pas tout vu...)

     

    Ingrédients:

    - une courge butternut

    - un poivron

    - un oignon

    - du bacon

    - du vin blanc

    - du fromage de chèvre

    - de la sauge fraîche

    - du bouillon (légume ou poulet, comme tu veux)

     

    Débiter la courge en cubes après l'avoir pelée (courage, c'est LE truc chiant de la recette)

    émincer l'oignon et le poivron; mettre oignon, courge et poivron dans un plat-qui-va-au-four, ajouter quelques tranches de bacon coupées en morceaux; arroser d'un peu d'huile d'olive et enfourner pour environ une heure à 200°

    Transférer ensuite le tout dans une casserole, ajouter quelques feuilles de sauge, mouiller avec du vin blanc, couvrir avec le bouillon et laisser mijoter encore pendant une demi-heure (à ce moment-là, ça sent déjà hyyyyper bon)

    Dans le même temps, faire griller quelques tranches de bacon pour qu'elles soient bien croustillantes

    Mixer la soupe, ajouter le fromage de chèvre et bien mélanger. Servir dans des bols, parsemer de copeaux de bacon et de parmesan (optionnel). Servir avec du pain. Tuerie assurée.

     

    photo 1(1).JPG

     

     

    Et s'il vous reste de la courge butternut (par exemple parce que vous en avez reçu trois semaines d'affilée huhu), je vous propose un hachis parmentier revisité. Pour cela, il faut:

     

    - du haché de boeuf

    - de la courge butternut

    - un oignon

    - des patates douces

    - du cumin

     

    Couper le patates douces en morceau, les faire cuire dans de l'eau. Peler et couper en morceaux la courge butternut. Emincer l'oignon.

    Dans une casserole, faire revenir l'oignon avec un peu de beurre, puis ajouter la courge. Ajouter éventuellement un fond d'eau. Assaisonner avec du cumin.

    Faire cuire le haché dans une poêle, assaisonner avec du poivre, du sel et du cumin.

    Une fois que les patates douces sont cuites, les réduire en purée. Quand tous les éléments sont cuits, verser le haché, puis la courge, puis la purée de patates douces dans un plat allant au four. Parsemer de parmesan et passer au four pour faire fondre un peu le fromage. Bon appétit!

    (à noter: c'est également délicieux réchauffé le lendemain! ;-) )

     

    photo 2(2).JPG